Le Neuro-biohacking, une vision différente

A l’occasion de la semaine du cerveau, je me suis aventurée dans une conférence dédiée au Neuro-biohacking. Ne sachant pas du tout ce dont il était question, j’ai quand même décidé de m’y hasarder, au pire j’aurais appris de nouvelles choses…donc pas vraiment risqué 🙂

Ce concept est le fruit d’une recherche dans plusieurs disciplines : PNL, hypnose, neurologie, philosophie, métaphysique, physique quantique, psychologie, biologie cellulaire. Il devient un outil extrêmement puissant quand c’est orienté de façon précise vers une dynamique de transformation et d’évolution personnelle.

C’est l’art de faire correspondre sa propre vibration énergétique à la fréquence qui correspond à ce que vous souhaitez manifester dans votre vie. Mehdi Baer

J’imagine déjà votre tête à la lecture de cette phrase, n’ayez crainte j’ai eu la même réaction !

Faisons donc les choses bien et commençons par le commencement… Les neuro-biohackers partent de la conviction que 50% de ce qu’il se passe dans notre vie ne dépend pas de l’extérieur mais uniquement de nous, de notre identité, notre état vibratoire, ce qu’on dégage autour de nous.

L’identité a plusieurs composantes

une façon de penser & de réfléchir qui dépend de notre architecture neurologique:   plus on apprend de choses plus on crée de nouvelles connexions neurologiques. Quand on révise des cours par exemple on renforce ces connexions là pour mieux l’intégrer.

une façon de ressentir: les pensées sont des pulsations électriques, mesurables avec un électroencéphalogramme et les émotions sont des courants magnétiquesPensée+ émotions= champ électromagnétique situé autour de notre corps.

une façon de percevoir: nos comportements sont les résultats de nos perceptions.   La perception est l’interface entre la réalité et notre système nerveux. Celui-ci va capter la réalité via des stimulis électrochimiques qui parviennent au cerveau par nos 5 sens. Il va alors ensuite les interpréter et les comparer par rapport aux « fichiers existants » et lui donner ainsi un sens : c’est la perception.

STOP, STOP, STOP, STOOOOOOOOP!!!!!

Quels sont ces fichiers et d’où viennent-ils?

Ce sont tous les programmes de notre vécu depuis notre enfance, depuis même le ventre de notre mère où étaient déjà capté les stimulis de la biochimie de notre mère ! Ils composent alors notre logiciel interne : autrement dit notre subconscient dans lequel sont logés nos croyances qui verrouillent notre potentiel d’action et limite nos actions!

Et c’est là qu’intervient le Neuro-biohacking : le travail sur la conscience et l’inconscience.

Selon ces experts, pour aller vers une dynamique de transformation et d’évolution personnelle il ne suffit pas de « penser positif » comme disent beaucoup… ! mais plutôt d’être raccord avec la dualité de soi, cette réalité énergétique et neurologique sur laquelle il faut travailler : trouver donc un équilibre entre le conscient et l’inconscient.

Le Neuro-biohacking a recours à plusieurs outils de la conscience qui vont permettre de hacker les mécanismes du subconscient afin d’accéder à plus de potentiel et donc plus de pouvoir pour agir sur votre vie, comme par exemple pour :

  • Bâtir une vie par design plutôt qu’une vie par défaut

On constate aujourd’hui que 95% des gens vivent leur vie par défaut ce qui consiste à se laisser guider par les évènements extérieurs, par la société, ne prenant alors aucune décision soi-même.  Une vie par design, c’est orienter ses pensées, ses émotions et ses actions en direction de ce qui est important pour nous. C’est prendre les commandes de sa vie et avancer vers un objectif qui nous tient profondément à cœur.

Là où on évolue le plus c’est quand on arrive à la limite entre sa zone de confort et d’inconfort, à la limite entre le plaisir et la douleur. En amenant son système nerveux bien centré entre les deux polarités, l’être humain répond ainsi à la dualité de la matière.

  • Créer une transformation stable dans n’importe quelle sphère de votre vie que ce soit au niveau du couple, de vos relations, de votre vie de famille.

On influence notre environnement de manière permanente (famille, amis…) grâce à la Bulle fréquentielle : composée de différents types d’énergie (la jalousie, la haine, la colère, la joie, le calme, la curiosité…). En fonction de notre état vibratoire on fait éclater certaines bulles. Le neurobiohacking permet de tuner notre propre vibration énergétique à la fréquence que l’on souhaite.

Les 4 étapes clés dans l’évolution de la transformation pour n’importe quel aspect de notre vie

Laisser un commentaire