L’émotion nous égare : c’est son principal mérite (Oscar Wilde)

Voilà un vaste univers que celui des émotions !

J’ai choisi d’ouvrir le bal avec ce sujet car après de nombreuses recherches, j’ai compris que parler des émotions c’est aborder un ensemble de sujets de la vie et donc du développement personnel.

L’étude des émotions ne date pas d’hier, elle a poussé à de nombreuses expérimentations et éveillé la curiosité d’un grand nombre et pas uniquement des professionnels du domaine! Même Facebook s’y est mis ! Fini le simple « like », et place à une palette d’émoticônes pour réagir aux publications… c’est dire !

Le Dalaï Lama, a même été jusqu’à réaliser un atlas des émotions. Lancé en mai 2016, il s’agit d’un site internet basé sur une carte interactive représentant les émotions primaires et leurs différents niveaux d’intensités : « Quand nous avons voulu découvrir le Nouveau Monde, nous avons eu besoin d’une carte. Faisons aujourd’hui une carte des émotions pour parvenir à un état de conscience apaisé. » explique-t-il

Les réalisateurs Pete Docter & Ronnie del Carmen en ont, eux, carrément fait un film d’animation : Vice Versa/ Inside Out. Le film tourne autour des 5 émotions, dites primaires, communes à tous, déguisées en différents personnages sous des airs ludiques de divertissement pour enfants. Le spectateur est ainsi invité à suivre les aventures de Joie , Peur, Colère, Dégoût et Tristesse.

Vice-Versa nous apprend d’abord qu’aucune de ces cinq émotions  n’est bonne ou mauvaise en soi. « La peur peut paralyser et empêcher l’action, mais nous préserve des dangers ; la colère peut devenir non-maîtrisable, mais elle s’assure que la justice règne ; le dégoût peut gêner , mais il empêche aussi de se faire empoisonner, au sens propre comme au figuré ; quant à la tristesse, elle va peu à peu apparaître au cours du film comme un élément régulateur de premier plan de notre vie intérieure, jusqu’à former avec la joie un couple inséparable. »

On comprend également que le mélange de ces émotions primaires est nécessaire pour arriver à avancer dans la vie et à devenir adulte et donne lieu aux émotions secondaires comme l’anxiété, la surprise, la fatigue, l’optimisme…

Nos émotions participent aussi à la construction des souvenirs. On mémorise davantage un événement lié à une émotion forte.

Aussi bien l’atlas des émotions que le film, ont été réalisés en collaboration avec le célèbre psychologue américain, Paul Ekman connu pour avoir répertorié plus de 10 000 expressions faciales par lesquelles nos émotions s’extériorisent.

La méthode Ekman est utilisée par exemple pour les détecteurs de mensonges et va même jusqu’à servir à de nombreux professionnels tels que les avocats, les commerciaux, les médecins et également la police aussi bien pour de simples contrôles que pour des enquêtes judiciaires. La célèbre série « Lie to me » s’en est d’ailleurs inspirée!

Très récemment, la Joconde a également fait l’objet d’une étude pour déterminer l’émotion qu’elle transmet via son énigmatique sourire… celui d’une femme « heureuse » à 83 %, à 9 % le dédain, à 6 % la peur et à 2 % la colère déclarent les scientifiques. Ils sont en tout cas d’accord pour dire que les émotions primaires s’expriment de la même manière pour tous, les différences se percevant uniquement pour les émotions secondaires….

Au sein d’une même famille ces émotions là peuvent varier d’une personne à l’autre : l’expression de la joie devant un match de foot par exemple… quand l’un va crier et sauter (de joie) un autre va peut être simplement sourire et applaudir. Quand un stressé va avoir les mains moites un autre va faire les « cent pas »…

Culturellement aussi les divergences existent: en Indonésie par exemple la honte est un signe de modestie et de respect tandis qu’en Europe elle signifie l’aveu d’une faute. Souvenez vous lorsque le tsunami avait frappé le Japon en 2011, on lisait partout que les Japonais faisait preuve de sagesse, parfois de froideur face à la tragédie. Or il s’avère que dans la culture nippone il est de nature de garder un visage égal en toutes circonstances. Tout simplement !

Quelque soit l’émotion, il s’agit de la reconnaître de l’écouter et d’y répondre pour ensuite la laisser partir d’elle-même, au risque qu’elle revienne de manière plus intense ! Il est certes plus simple d’exprimer une émotion positive mais il est pourtant nécessaire de faire de même avec  l’émotion négative car, selon les chercheurs, plus celle-ci est refoulée plus elle devient extrême et explosive.

Un manque d’écoute de ses émotions crée un déséquilibre émotionnel et parfois des problèmes de santé : une personne angoissée et qui n’agit pas face à cela aura de fortes possibilités de développer une sciatique ou tout simplement une migraine… D’où maintenant l’émergence de « nouvelles » activités comme la méditation, la gestion des phobies par le virtuel, les thérapies du rire pour évacuer l’angoisse du quotidien, les activités plus calme comme le coloriage, les puzzles, mais aussi la danse, le théâtre et biensûr le sport !

Il s’agit là encore d’adapter nos comportements/activités pour se sentir bien avec soi-même et mieux interagir avec les autres, et cela commence dès l’enfance….

« Arrête de pleurer! », « ce n’est rien, allez ! », « arrête de te plaindre » on est sans cesse poussé, et ce dès la plus tendre enfance, à réprimer et refouler nos émotions. Or pour la pédiatre Catherine Gueguen, adapter les comportements des éducateurs avec les émotions des enfants, contribue grandement à la personne qu’ils vont devenir plus tard.

Quand l’adulte est capable d’apaiser, de rassurer, de sécuriser, de consoler, alors il fait maturer le cerveau de manière globale pas seulement affectif mais aussi intellectuel.

Ce n’est d’ailleurs pas étonnant de voir fleurir aujourd’hui de plus en plus d’écoles orientées vers ce système d’éducation : les écoles Montessori, Ecoles de la vie, Ecoles alternatives… Des jeux ont même été crées pour aider les enfants à comprendre leurs émotions via des « cartes émotionnelles » les Emoticartes.

Promis je m’arrête! 🙂

Je termine simplement et rapidement avec un peu de légèreté et cette belle initiative d’Orange : l’emballage cadeau avec caméra intégrée permettant de capturer l’émotion du destinataire:  l’Emotion Capture Box

Laisser un commentaire